Environnement et cadre de vie

Les enjeux de la transition écologique et de la préservation de notre environnement sont devenus une priorité pour tous. Nous ne rentrerons pas dans la surenchère en promettant de planter X arbres de plus que d’autres candidats. Pour autant, l’environnement et le cadre de vie sont au cœur de nos préoccupations, dans une démarche environnementale simple mais essentielle pour le futur de nos enfants.

+2,5 à +3,5°C   C’est la progression de la température moyenne en France en 2050 par rapport à 1985

  • Dans les 100 jours après l’élection : Mise en place d’un forum sur le climat et l’environnement, composé d’associations, d’agents municipaux, de commerçants, de chefs d’entreprises et d’habitants volontaires. Un panel représentatif dont les recommandations seront soumises au conseil municipal. Chaque année, les choix envisagés seront présentés et débattus en réunion publique.
  • Nous établirons un diagnostic de vulnérabilité afin de porter à la connaissance de tous l’exposition de notre territoire à l’aléa climatique.
  • Nous favoriserons les échanges de pratiques entre acheteurs publics en adhérant à un réseau régional « commande publique et développement durable » couvrant notre territoire.
  • Nous encouragerons les projets citoyens collectifs : jardins partagés, lignes de « pédibus » pour accompagner les enfants à l’école sans véhicule, coopératives de production d’énergies renouvelables, etc.
  • Nous accompagnerons la création d’ateliers de bricolage et de réparation participatifs, afin de sensibiliser les habitants à l’intérêt écologique et économique de prolonger la durée des produits.
  • Nous préserverons et développerons les espaces naturels existants.
  • Nous végétaliserons le toit de certains bâtiments publics, cours d’école, abris-bus etc…
  • Aucun produit phytosanitaire ne sera utilisé pour l’entretien des espaces verts.
  • Nous réaliserons des aménagements pour récupérer l’eau de pluie pour l’arrosage des jardins municipaux.
  • Nous mobiliserons les jeunes en favorisant l’installation, dans les établissements, d’hôtels à insectes, de basses-cours, de mares, de potagers pédagogiques.
  • Nous soutiendrons des expérimentations de cultures agricoles en milieu urbain (ferme urbaine, murs végétaux, productions maraîchères sur les toits…)
  • Nous accorderons aux habitants des « permis de végétaliser », une autorisation de verdir les espaces publics leur fournissant outils et conseils pour planter fleurs, arbres fruitiers et herbes aromatiques dans l’espace public.
  • Nous développerons l’usage du vélo et du vélo électrique, avec des aménagements comme les itinéraires réservés et des zones de circulation apaisée.
  • Nous proposerons un service de location de deux-roues et améliorerons le service d’autopartage.
  • Nous développerons les bornes de recharges pour véhicules électriques, alimentées par des panneaux solaires.
  • Nous mettrons en place un « plan marche » : en lien avec les associations, les commerçants, les écoles avec des itinéraires sécurisés et arborés…
  • Nous impliquerons les citoyens par la participation à des événements : Semaine européenne de la mobilité, Challenge de la mobilité, Défi « Au boulot, j’y vais à vélo »…
  • Nous favoriserons la mise en place de centres de distribution urbains, plateformes logistiques en périphérie pour optimiser la livraison en centre-ville.
  • Nous mettrons en place des critères d’écoresponsabilités conditionnalités pour autoriser ou soutenir toute manifestation festive, sportive, culturelle ou professionnelle.
  • Nous proposerons des facilités pour organiser des manifestations éco-responsables.
  • Nous inciterons les écoles du territoire à entrer dans le programme Éco-École qui propose une méthodologie et un accompagnement pour une mise en œuvre concrète du développement durable.
  • Nous lancerons un programme « zéro gaspillage alimentaire » dans les cantines.
  • Nous mettrons en place de passages piétons lumineux la nuit fonctionnant sur détecteurs de mouvements
  • Nous travaillerons sur la mise en place d’une filière de chauffage de bâtiments grâce au ramassage des feuilles d’arbre
  • Nous transformerons l’ensemble du parc d’éclairage urbain en LED avec détecteur de mouvements, variateur d’intensité et modification des éclairages de bâtiments pour lutter contre la pollution lumineuse.
  • Nous mettrons en place un service de conseil au sein d’un bureau unique pour accompagner les ménages, les commerçants et artisans dans leur projet de rénovation
  • Nous diviserons par deux la consommation d’énergie des services municipaux en 10 ans.
  • Nous rendrons obligatoire l’utilisation d’une énergie renouvelable dans toute nouvelle construction communale.
  • Nous lancerons une politique énergétique 100% locale grâce au développement d’un parc photovoltaïque sur les bâtiments châlonnais (particuliers, professionnels et institutions)
  • Un membre du conseil municipal et les équipes de la ville réaliserons des « réunions énergétiques» pour les particuliers et professionnels
  • Sur propositions des commerçants et des riverains, nous réfléchirons à la piétonisation d’une rue commerçante
  • Nous ne pouvons prétendre lutter contre la pollution et accepter que les poids-lourds traversent notre ville en plein cœur. Avec la Communauté d’Agglomération et le Département, nous porterons l’aménagement de la dernière tranche du périphérique. Cette portion de 2,1km est essentielle pour limiter le trafic allée Voltaire, allée Paul-Doumer ou encore avenue de Metz.

     

    • Gestion des déchets

    Création d’un ramassage des ordures en hippomobile pour certains quartiers chalonnais et réhabilitation d’une écurie en centre-ville.

    Développement d’un ramassage des ordures alimentaires pour le compostage.

    Création de zones de compost urbaines (près des jardins ouvriers, des zones de culture urbaine et des serres municipales)

    Mise en place d’un ramassage des huiles alimentaires avec une création d’une zone de stockage pour biocarburant.

    Mise en place de kits de récupération de mégots et chewing-gum et distributeurs de sacs biodégradables de déjection canine sur les poubelles de la ville

    Promotion d’une filière de recyclage de mégots et de chewing-gum

    Mise en place d’un réseau de recyclage des déchets textiles pour alimenter une filière d’isolation énergétique

    Campagne de communication sur les recyclages existants et futurs de Châlons et mettre en place une formation pour les jeunes générations

      • Alimentation locale

      Mise en place d’une épicerie solidaire pour les étudiants et les foyers modestes

      Mise en place des « frigos-solidaires »

      Mise en place d’une culture maraichère urbaine (notamment sur les espaces publics) gérée par les services communaux et/ou les particuliers

      Mise en place de poulaillers de quartier pour la distribution d’œufs en échange de déchets alimentaires pour nourrir les animaux gérés par une association

      Signature de la charte #MavilleAntiGaspi

      « Projet alimentaire territorial » (PAT), avec l’aide de l’État, pour soutenir les filières agricoles locales et sensibiliser les citoyens consommateurs : du gagnant – gagnant !

      Contactez nous. Impliquez vous.

      24 rue d'Orfeuil, 51000 Châlons-En-Champagne

      contact@chalonscestvous.fr